triage

Alors que la France est pointée comme mauvais élève par l'observatoire de l'énergie, et ce malgré les engagements pris lors de la COP 21, la FNAUT communique ce mercredi 10 octobre 2018 

Pollution de l’air, dépendance pétrolière, réchauffement climatique, aménagement du territoire : la Fédération nationale des associations d’usagers des transports réclame au gouvernement des mesures décisives.

Le congrès national de la FNAUT qui s’est tenu du 5 au 7 octobre à Bordeaux, a lancé un appel solennel au gouvernement pour qu’il se dégage de l’influence des lobbies économiques, privilégie l’intérêt général et prenne enfin des mesures ambitieuses, à la hauteur des enjeux, seules susceptibles de provoquer des chocs psychologiques et de faire évoluer massivement les comportements des personnes et des entreprises.

Elle demande au gouvernement de supprimer les niches fiscales dont bénéficient le transport aérien sur les vols intérieurs et le transport routier de fret, et d’affecter le montant des recettes supplémentaires de l’Etat au financement des modes de transport propres et durables : vélo, autopartage, transport collectif, fret ferroviaire

Elle lui rappelle sa responsabilité en termes d’aménagement du territoire. Elle demande que le schéma des services ferroviaires d’intérêt national soit élaboré rapidement puis voté par le Parlement et que la desserte ferroviaire des villes moyennes soit sauvegardée.

La FNAUT insiste sur la nécessité et l’urgence du 4e appel à projets de mobilité urbaine permettant la revitalisation des étoiles ferroviaires et le développement des RER métropolitains.