Photo0027

Sans surprise, les lobbies de la finance et du béton clament leur satisfaction que l'arbitrage rendu fasse la part belle à cette liaison autoroutière à péage A28-A13 dit improprement "contournement est de Rouen". Même si les attendus du rapport auraient du retoquer ce projet du passé. Et renvoi aux calendes grecques la liaison ferroviaire haute performance entre Le Havre-Rouen-Paris dite LNPN. 

Et que dire de l'interview récente de Jean-François Gastine, vice-président de la région Normandie en charge des transports qui vante les bus Macron et s'apprète à transférer sur route des usagers des Trains Express Régionaux ! 

Alors que la France est pointée du doigt par l'Union Européenne pour ne pas remplir ces obligations en matière de qualité de l'air. Et à Rouen ou Petit-Quevilly, nous savons ce que cela veut dire quand nos enfants sont pris des poumons, les décès prématurés ou bien les indicateurs d'Air Normand qui s'affolent.

Photo0011

arton102041-d12cc

Le milliards d'euros du contournement Est serait bien venu pour améliorer les mobilités du présent...et du futur. Mais l'ex chargé d'affaires de banque, l'ex conseiller de Hollande, l'ex ministre de l'économie du gouvernement dit "socialiste", devenu le président des riches n'en n'a que faire. Adoublé de Nicolas Hulot, il poursuit son formatage libéral de la société française ou les transports sont au coeur du projet par l'ubérisation, le low cost, l'insécurité... 

Il va falloir que l'action des usagers, des travailleurs du transports, des populations fracturées et abandonnées se renforce. Car c'est bien la société de demain qui se préfigurent aujourd'hui. Les cheminots manifestent ce jeudi 8  février à Paris pour empêcher le démantèlement du service public ferroviaire.. Ne laissons pas à ces élites interchangeables décider pour nous!