PART_1551624752772_IMG_20190303_1131421

Les militants et élus communistes sont présents et agissent, du marché à l'Assemblée Nationale, pour porter la voix des habitants et leurs luttes pour l'égalité, la justice. Sur les photos, au marché de Petit-Quevilly pour la votation sur le rétablissement de l'ISF porté par Hubert Wulfranc, député de Seine-Maritime, lors d'un projet de loi déposé par les communistes et rejeté par les droites au pouvoir LREM, LR et compagnies.

PART_1552159995083_IMG_20190309_1132331

Voici la tribune parue dans le journal municipal de mars 2019. Rappelons que les fonctionnaires allemands ont vu leurs salaires augmentés de façon significative suite à l'action du syndicat DGB - Verdi.

"Augmenter vraiment le Smic, tous les salaires et pensions, revaloriser le point d’indice pour tous les fonctionnaires, réformer la fiscalité par un impôt sur le revenu plus progressif et rétablir l’Impôt Sur la Fortune, contrôler et conditionner les aides publiques aux grandes entreprises, soutenir les commerces de proximité et les petites et moyennes entreprises, développer les services publics dans tous les territoires, engager une transition écologique juste et solidaire : voilà des revendications, pour mieux répartir les richesses, reprises régulièrement dans les manifestations sociales, y compris dans les mouvements d’occupation des ronds-points des gilets jaunes qui ont essaimé depuis novembre dernier. Les quevillais-es veulent vivre dignement de leur travail. Les communistes sont solidaires et actifs dans ce combat pour l’émancipation.

IMG_0764

PART_1549393771623_IMG_20190205_1446271

Le grand débat national ne doit pas être un élément de la campagne du monarque-président pour les élections à venir, afin d’y redorer son blason. Le président des ultra-riches doit prendre la mesure du rejet de sa politique et cesser l’humiliation verbale des plus modestes. Il en va des valeurs essentielles de notre République et de notre démocratie.

Liberté, Egalité, Fraternité pour une Humanité en partage !"