photo montage

Fruit de la sélection de plus de 300 textes reçus lors de cette collecte, le livre Mai 68 par celles et ceux qui l'ont vécu sortira le 22 mars prochain aux Éditions de l'Atelier. 

log-atelier-pantone web

Un immense merci à celles et ceux qui ont participé à son élaboration, ainsi qu’à celles et ceux dont les témoignages continuent de nous parvenir. 

 

Enfant de la banlieue rouge, élève des beaux quartiers en blouse, étudiant algérien en art dramatique, ajusteur, professeur de collège, opératrice des PTT, monteuse stagiaire dans le cinéma, métallo d’une usine automobile, appelé du contingent, aumônier de jeunes, technicien du son à l’ORTF, directeur d’une maison de la culture, cheminot… Pour sortir de l’oubli la parole essentielle des anonymes de ce printemps mémorable, plus de 150 témoins ont pris la plume pour nous raconter leur Mai 68. Reliés les uns aux autres, leurs récits forment une véritable fresque, une trace précieuse, inédite à cette échelle, de ce que fut Mai-Juin 68.

Le pari de ce livre ? D’autres paroles, d’autres intelligences de Mai 68 !

L’ouvrage propose une contribution à l’Histoire qui fasse justice à la diversité des acteurs de Mai 68, et non plus seulement aux dirigeants et aux « importants », pour mieux rendre compte de l’épaisseur sociale de l’événement. Une histoire collective donc, mais aussi une histoire vécue, sensible, à la dimension éminemment politique, mais aussi intime et privée.

 

Ce livre restitue à Mai 68 sa complexité, sa consistance, à partir d’une mosaïque de témoignages racontant non seulement les bar­ricades de la rue Gay-Lussac, mais aussi la Maison de la culture du Havre, les manifestations à Poitiers, l’occupation des usines du couloir de la chimie du Rhône, le vote de la grève à Lamotte-Beuvron… À travers l'expérience inouïe d’un monde qui vacille, on remet en cause ce qui va de soi. Un jeune métallo immigré découvre qu’il est capable de se former intellectuellement, des étudiants réalisent qu’ils peuvent développer des points de vue qui impressionnent leurs professeurs et des femmes au foyer se confortent dans l’idée que pareille identité ne saurait être ni destin ni pléonasme.

 

 



 

 

Toutes ces expériences de Mai participent à une autre façon de concevoir et d’écrire l’his­toire, et donnent toute leur place aux individus «ordinaires».

 

 

 

Disponible dans toutes les bonnes librairies.