PART_1543686814084_IMG_20181201_1513591

Les élus communistes et républicains de Petit-Quevilly ont publié cette tribune dans le journal municipal de décembre, en cours de distribution dans les boites aux lettres quevillaises. Ce combat historique a, au coeur, l'exigence des solidarités intergénérationnelle et interprofessionnelle. C'est l'égalité en mouvement face à la régression sociale. Rappelons qu'en Allemagne, après le Harz 4 du chancelier SPD Schröder, la retraite est passé à 67 ans. Et une étude en cours se proposent de l'a reculer à 69 ans. Qu'en Suède, la retraite par points a baissé le niveau des pensions à plus de 80% des retraités, dont la très grande majorité des femmes. Le président des riches, ici en 2019, s'inscrit dans la droite ligne des Balladur (1993), Juppé (1995), Fillion (2003), Sarkozy (2007), Woerth (2013) avec le passage à 62 ans. Et utilise sans vergogne la diversion et la division de l'identité nationale et la laicité. 

30 milliards d’€ ! En soumettant tout de suite à cotisations les revenus financiers et dividendes des actionnaires, cette somme récupérée permettrait de financer le retour du départ à la retraite à 60 ans.

La France est devenue championne d’Europe du versement de dividendes. Le gouvernement a un seul mot d’ordre : travailler plus, cotiser plus, ruiner la retraite par répartition au profit de la capitalisation, substituer un système à point entraînant une incertitude sur la date à laquelle nous pourrons partir en retraite et sur le montant de celle-ci.

Notre Sécu. a été créée pour faire sortir l’ensemble de la société de l’insécurité sociale, pour que chacun puisse envisager son avenir, ses rêves … malgré les accidents de la vie (maladie, chômage, accident). Doit-on considérer les plus anciens d’entre nous comme des charges ou des citoyens à part entière ? Aujourd’hui beaucoup de retraités utilisent ce temps libéré du travail au profit d’associations, pour aider les plus fragiles, pour transmettre aux générations suivantes leur expérience, aider les enfants, les petits enfants, se cultiver, faire du sport. A Petit-Quevilly les propositions sont nombreuses et favorisent le vivre ensemble. Quelle société nous voulons ? Le 5 décembre 2019, mobilisons nous !