497r_20170529EDITOHDLOITRAVAIL4--1

Forts d’une telle recommandation, les salariés comme les privés d’emploi savent ce qu’il leur reste à faire s’ils veulent empêcher un nouveau recul de leurs droits qui fera grandir leur précarité sans pour autant créer le moindre emploi. Il leur faut aller voter le 11 juin avec en tête la volonté qu’il n’y ait pas de majorité du parti du président ET de la droite à l’Assemblée nationale.

En effet, le danger vient des deux côtés. Depuis quelques jours, non content d’avoir le premier ministre et d’occuper tous les étages de Bercy, M. Baroin explique qu’il est prêt à faire le chemin avec M. Macron, à condition … d’être lui-même désigné à Matignon. Ensemble, ils veulent obtenir une majorité pour cette fois mettre totalement à bas la législation du travail et l’aligner sur les standards européens voire mondiaux.

Sur la circonscription qui couvre Petit-Quevilly, la rive gauche de Rouen, Sotteville, Oissel et St Etienne du Rouvray, le candidat macroniste n'est autre que Cyrille Grenot, déjà candidat à Rouen dans le passé...avec ses amis de la droite. Il n'habite pas la circonscription et est parachuté des Hauts de Rouen. Un autre candidat sur la 3ème est un LR, vraie droite aux appétits immenses. Loi travail N°2, Macron s'apprête à la faire, par ordonnance. Sauf à ne pas lui donner les pleins pouvoirs! 

Dans la confusion politique alimentée par les Hollande, Valls, Macron et consorts depuis 5 ans ( 10 ans si l'on remonte à Sarkozy, Besson et Fillion ), mieux vaut faire confiance aux valeurs sûres d'un politique faite de Bien Commun, d'Humanité, de République Sociale, de Paix. Votons pour Hubert Wulfranc.