57408

Dans un courrier au vitriol adressé à la ministre des Transports, le SNCS, syndicat des hauts cadres de l’entreprise, dénonce le projet gouvernemental sur la forme et sur le fond. (voir le lettre compléte dans l'Humanité du mardi 24 avril.)

hq

Une fois n’est pas coutume, le Syndicat national des cadres supérieurs (SNCS) de la SNCF a pris la plume. Dans un courrier adressé à Élisabeth Borne, le haut encadrement du groupe public ferroviaire dénonce avec virulence la méthode choisie pour mettre en œuvre le « nouveau pacte ferroviaire » et se met résolument du côté des cheminots qui agissent.

Le SNCS va jusqu’à affirmer que « certains cadres supérieurs seraient prêts à se joindre ponctuellement au mouvement » des cheminots.