arton102127-bad66

Vendredi 22 septembre, le syndicat des cheminots CGT de Rouen organise un point de rencontre avec barnum.  Il s'adressera aux usagers et décideurs devant la gare de Rouen dès 6h.

La CGT cheminots vient d’éditer " La vraie info", un journal de 24 pages à vocation pédagogique qui affiche en une, cette question : « Qui veut la peau de la SNCF ? ».

Trois ans seulement après une réforme que la CGT a combattu mais qui devait régler beaucoup de choses selon ses promoteurs, la SNCF cristallise à nouveau les mécontentements.

Les usagers constatent, comme les cheminots, que la qualité de la production n’est pas au rendez-vous. Ils subissent également les fermetures de gares, de lignes, au point que certains territoires se sentent abandonnés par le service public ferroviaire.

Or, à partir de ces dysfonctionnements, une grande entreprise de mystification s’est mise en place pour justifier une nouvelle réforme qui va encore plus loin que celle de 2014 et qui vise en fait uniquement à imposer l’ouverture à la concurrence du transport national de voyageurs par le fer.

Alors que cette solution est déjà annoncée comme une mesure des futures Assises de la mobilité, la CGT invite les usagers à se pencher sur les vraies causes des dysfonctionnements qu’ils subissent au quotidien et sur les solutions qui permettraient d’y remédier.

C’est l’objet du journal « La Vraie Info » diffusé par la Fédération CGT des cheminots du 18 au 22 septembre. Il vise à donner des éléments de compréhension de l’organisation de la production ferroviaire et de ces déficiences qui résultent de choix politiques assumés par l’État et la direction de la SNCF.

La CGT entend, à partir de ce support et à travers diverses initiatives prévues, construire des alternatives avec les usagers en partant de leurs besoins en matière de transport.

C’est pour avancer dans le même sens que les cheminots se mobilisent chaque jour pour exiger des moyens à la hauteur des enjeux du service public ferroviaire.

7se7vko5hze

Rappelons également qu'une manifestation contre les ordonnances Macron cassant le Code du Travail est organisée le jeudi 21 septembre à 10h30 cours Clemenceau à Rouen à l'appel de la CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF.

A la SNCF, CGT, SUD et UNSA, appellent à la grève. Les routiers CFDT et CFTC, CGT et FO sont aussi dans l'action. 

Enfin, samedi 23 septembre à 14h, une manifestation partira de 14h place de la Bastille à Paris pour exiger l'abrogation des ordonnances scélérates de Macron. Organisée par La France Insoumise, le PCF se mobilise et sera présent ainsi que d'autres organisations politiques, associatives, syndicales... dont M1717 de Benoit Hamon.

Un car est  à la disposition de celles et ceux qui souhaitent y participer.

  • DEPART DE DIEPPE   GARE SNCF   9 H 30
  • ROUEN BOULINGRIN        10 H 30
  • ROUEN ZENITH                   10 H 45
  • MAIRIE DE TOURVILLE LA RIVIERE         11 H 00

 Participation aux frais de transport : 20 euros Aller/retour

 Inscription par mail à pcf76@pcf76.fr ou par téléphone au 02 35 07 89 80 avant VENDREDI 22 - 12 H (dernier délai).