chomage-precarite-halte-aux-idees-recues_web

Aujourd’hui, en France, près de 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, 10 millions sont en situation de précarité et 5,5 millions sont inscrites à Pôle emploi. Plus le chômage et la précarité s’amplifient, plus celles et ceux qui les vivent sont rendus coupables de la situation qu’ils subissent : fainéants, trop payés, irrécupérables, les idées reçues sur les chômeurs pleuvent…

  • Le chômage, c’est la faute des étrangers !
  • Les sans-abri sont irrécupérables !
  • Le chômage c’est parce que les français ne travaillent pas assez !
  • Les chômeurs sont des oisifs qui nous coûtent chers !
  • Pour diminuer le chômage, il faut réduire les dépenses publiques et sociales !
  • Le système d’indemnisation est beaucoup trop généreux avec les chômeurs !

DSC09735

Pour changer la donne, montrer que les personnes vivant le chômage et la précarité ont des capacités, de l’énergie et une dignité, il faut faire pression ensemble et proposer des actions qui permettent d’agir dès maintenant sur le droit de tous à avoir un travail et un salaire décents. C’est l’ambition forte que se sont donnée vingt-cinq organisations (AC !, ADIE, APEIS, APF, ATD-Quart Monde, ATTAC, CFE-CGC, CGT, CIP, CNIDFF, le mouvement Colibris, Collectif Roosevelt, Coorace, Crepi, DAL, Emmaüs France, FNARS, France terre d’asile, JOC, MNCP (et les Amis du MNCP-PARTAGE), Pacte civique, Secours catholique, SNU PE-FSU, Solidaires) en publiant un livre-manifeste, source d’espoir, que nous venons d’éditer et vient de sortir en librairie :

Chômage et précarité : halte aux idées reçues !, coordonné par Jean-François Yon, il bénéficie du soutien du cinéaste britannique Ken Loach (réalisateur de Moi, Daniel Blake, Palme d’or à Cannes 2016) qui l’a préfacé. Proposé au prix de 10 €, ce livre est à mettre entre toutes les mains. Il est disponible dans toutes les librairies. Ces vingt-cinq organisations, rassemblées à l’initiative du Mouvement National des Chômeurs et Précaires (MNCP), déconstruisent 26 idées reçues sur les chômeurs et précaires.

Elles montrent la nécessité de mutualiser les initiatives des uns et des autres pour renforcer le pouvoir d’agir de tous. L’ouvrage se veut une réponse au reniement, à la passivité et la banalisation du chômage et de la précarité. Pour porter le discours de ces organisations, de nombreux événements et débats sont organisés dans toute la France afin de mettre en valeur les solutions qui peuvent être apportées.