DSC01972

La section PCF de Petit-Quevilly a déposé une contribution numérique à la concertation publique en cours sur le contournement A28 - A13. Rappelons que la ville de Petit-Quevilly est fracturée par des axes routiers qui entrainent beaucoup de nuisances et de risques permanents. La ville mobilise beaucoup d'argent pour cicatriser ces blessures urbaines. Il est vraiment temps de se reposer les bonnes questions en matière d'aménagement du territoire, de l'urgence sociale, de l'exigence environnementale, de revenir à une économie circulaire "de bon sens", d'intégrer les questions vitales de santé publique dans les arbitrages politiques.

En voici des éléments:

Si le projet était une évidence, cela ferait longtemps que l'opérationnel serait engagé. Prévision fallacieuse de trafic, nature du détournement des trafics, coûts au km supplémentaire, étalement urbain, COP 21, blessure environnementale et urbaine,  coût de l'infrastructure, consommation de fonciers (agricoles, espaces naturels et friches industrielles) bien utiles autrement pour relancer l'activité économique et lutter contre le réchauffement climatique... ce projet n'a jamais démontré son utilité.

Mobilisons l'argent public vers l'axe routier à l'ouest de Rouen et détournons le trafic PL à destination du port de Rouen vers le pont Flaubert, ouvrons un accès autoroutiers pour les habitants de Quincampoix, développons le transport collectif sur les plateaux Est, optimisons l'argent des contribuables,  améliorons les débouchés du pont Mathilde pour fluidifier la rocade Est historique, relançons le transport ferroviaire des marchandises autour du triage de Sotteville, réexaminons le transport routier des matières dangereuses à l'instar de la réglementation allemande,  relocalisons des activités industrielles et plus généralement développons l'économie circulaire, ... 

Voila quelques propositions des élus communistes de Petit-Quevilly. Nous proposons l'abandon de ce projet d'un autre temps. Et reposons nous les bonnes questions sur un avenir pour les générations futures