DSC05122

" Nous sommes à la veille de la constitution de la Région Normandie voulu par le gouvernement regroupant ainsi Haute et Basse Normandie. C’est un moment historique qui devrait permettre de définir une véritable politique à l’échelle de la Normandie réunifiée en matière de grands équipements.

Depuis la prise de décision en 2010, de définir d’intérêt communautaire l’aéroport Rouen Vallée de Seine, le groupe des élus du Front de Gauche à la Métropole a toujours manifesté sa vision de rationaliser des 4 aéroports normands.

Vous connaissez la position des élus du Front de Gauche concernant l’aéroport de Rouen-Boos dont le rapport d’activité donne une idée de sa sous-utilisation, sans proposer un développement répondant au service public.

Je ne développerai pas une nouvelle fois les arguments qui nous conduisent à voter, comme nous l’avions déjà effectué lors du vote du budget primitif, CONTRE la délibération qui nous est proposée." 

Rajoutons quelques éléments de réflexions: l'argent public s'engoufre depuis des années dans un puit sans fond, sans résultats. L'Allemagne (80 millions d'habitants) a moitié moins d'aéroports sur son territoire. Le délégataire est épinglé au niveau international pour sa gestion. Les problèmes techniques du transport sanitaire peuvent être résolu par la proximité de la base aérienne d'Evreux et l'héliport installé sur le CHU. Le lobby des "hommes d'affaires" et autres compagnies Low Cost mobilise à fond pour drainer l'argent public au service de leur business. Nous devons choisir dans les économies à réaliser. Engageons nous vite dans la transition écologique, ça chauffe.

Il est vraiment temps de prendre une décision repoussée à 2016. Le nouveau président de la Région sera très attentivement écouté sur le sujet. Beaucoup de mains se sont levées contre cette décision d'injecter encore de l'argent public dont des maires des communes riveraines. La délibération a été adoptée