Voici les résultats de l'élection municipale à Petit-Quevilly:

Inscrits: 12.704    Votants: 6.374      Exprimés 5.937    Nuls: 437

Ont obtenu

liste FHaine conduite par J. Gaillard: 2.009 voix soit 34% et 6 sièges

liste PS/PC/EELV conduite par F.Sanchez: 3.928 voix soit 66% et 29 sièges

Les élus communistes et apparentés sont Tiphaine Berthelot, Claudie Sellincourt, Patricia Porché, Jean-François Hazard, Manuel Pineu-Nogueira, Antoine Crespo et André Delestre.

IMG_0037

Les 6 délégués élus à la CREA sont Frédéric Sanchez, Charlotte Gougeon, Martial Obin pour le PS, André Delestre pour le PC, Mikaela Delamare pour EELV et J. Gaillard pour le FHaine.

Notre déception est grande. Une partie de l'électorat populaire, de gauche a sanctionné la politique du gouvernement en s'abstenant ou en utilisant le bulletin FHaine pour exprimer colère et rejet. Nous avons constaté la mobilisation de l'électorat de droite qui ne pouvait s'exprimer faute d'une liste de la droite républicaine. Très certainement, une grande partie des voix s'est portée sur l'extrême droite.

L'enjeu local est passé au second plan. Avec 2009 voix, Petit-Quevilly ouvre les portes de la commune et de l'intercommunalité à des individus qui ne sont ni des démocrates, ni des républicains. Hormis une copie d'un amalgame national autour de leur fond de commerce, ils n'ont ni programme, ni visage pour permettre de proposer, de participer et de construire Petit-Quevilly pour les années à venir.

Les communistes de Petit-Quevilly appellent au rassemblement pour qu'à Rouen, Sotteville ou Mont Saint Aignan les forces de progrès et écologiques soient en mesure de conserver ces communes et constituer une majorité stable à la CREA. 

Et le 12 avril, on marche à Paris!!!  

Enfin, le PS doit tirer tous les enseignements de cette séquence électorale. Il détient tous les pouvoirs. Le cynisme en politique et l'hégémonie conduisent aux catastrophes démocratiques. Changer de cap est vital.